Une nouvelle innovation aide Nodava à être plus efficace

Détection acoustique des fuites, pertes d’eau

Ces dernières années, les compteurs d’eau numériques ont révolutionné les méthodes de détection des fuites d’eau. Nodava est l’une des nombreuses entreprises municipales de gestion de l’eau et des déchets à avoir investi dans des compteurs d’eau numériques Kamstrup. Elle a déjà détecté des centaines de fuites et ainsi gagné en efficacité.

Désormais, les employés de Nodava peuvent dormir sur leurs deux oreilles

Nodava (Norra Dalarna Vatten et Avfall) est responsable de l’approvisionnement en eau des municipalités de Mora, Orsa et Älvdalen. Eric Westlund travaille pour Nodava depuis plus de huit ans et est principalement responsable de la gestion des compteurs d’eau.

« Quand j’ai commencé à travailler ici, nous avions un formulaire de détection de fuites et nous faisions tout manuellement. Nous faisions le tour des installations, fermions des vannes et parcourions de vastes zones à la recherche de fuites. C’était un processus inefficace et coûteux, qui devait être réalisé la nuit par deux ou trois membres du personnel », explique Eric. « Aussi, lorsque nous avons découvert les compteurs d’eau numériques de Kamstrup il y a quatre ans, j’étais curieux de voir si ceux-ci nous permettraient de remettre en question nos méthodes traditionnelles.

Nodava a acheté 200 compteurs à Kamstrup et les a testés à petite échelle. L’entreprise a vite compris les bénéfices qu’elle pourrait en tirer pour améliorer ses opérations. Aujourd’hui, l’entreprise a installé environ 3 500 compteurs d’eau numériques Kamstrup dans son réseau d’approvisionnement. Grâce à ces compteurs, la société a déjà détecté quelque 50 fuites couvrant à la fois l’approvisionnement public en eau et les services privés.

« Mon travail consiste à garantir un haut niveau de satisfaction du client. Désormais, nous pouvons fournir un meilleur service à nos clients, tout en les aidant à réduire leurs coûts. »

Eric Westlund, Responsable du service client, Nodava

Grâce à ses compteurs d’eau, Nodava travaille de manière plus proactive

Nodava a tiré parti des nouvelles innovations pour développer des méthodes qui facilitent la détection des fuites au sein de son réseau d’approvisionnement. Les compteurs de Kamstrup cherchent les sons susceptibles de dénoter toute variation des courbes acoustiques dans les conduites. Mais comment cette technologie est-elle utilisée par les membres du personnel ?

« Désormais, je commence chaque jour par analyser les valeurs du système de collecte READy de Kamstrup et de l’outil d’analyse Leak Detector à la recherche de la moindre variation dans notre réseau d’approvisionnement en eau. Cela me donne une bonne vue d’ensemble du périmètre et me permet d’affecter plus facilement les ressources en interne », explique Eric. « La découverte des fuites en temps réel évite les pertes de notre produit le plus essentiel, tout en réduisant les coûts d’énergie et de production. »

Depuis le 1er juin, Eric est responsable du service client chez Nodava, une tâche qui impliquera sans doute une plus grande responsabilité encore en matière de détection des fuites dans la région. Eric espère également qu’il pourra à l’avenir se concentrer davantage sur l’analyse des données et contribuer ainsi à rendre l’organisation plus proactive.

Nodava : faits marquants

Un processus numérisé détecte les fuites avant nous et les particuliers.

Les fuites qui se produisent en amont et en aval du compteur d’eau peuvent s’avérer coûteuses pour les propriétaires comme pour les particuliers. La nouvelle technologie permet à Nodava de détecter et de réparer les fuites au plus vite. Et parfois, avec une telle rapidité que les clients ne remarquent même pas qu’ils ont une fuite. Eric nous raconte comment il est parvenu à détecter une fuite de cette façon :

« Un beau matin, en ouvrant READy, j’ai constaté qu’une rupture dans une canalisation laissait échapper 650 litres d’eau par heure. Comme je pouvais voir que la fuite provenait d’une habitation située non loin de mon bureau, je me suis rendu sur place moi-même. Le client a été surpris de me voir : il ignorait qu’il avait une fuite. Nous sommes descendus dans la cave et avons constaté que le client avait deux pièces remplies d’eau. La machine à laver avait perdu de l’eau toute la nuit. Heureusement, comme la fuite a été détectée rapidement, nous avons pu la réparer dans les plus brefs délais. »

Et ce n’est qu’une des nombreuses expériences semblables qu’Eric a eues avec la nouvelle technologie.

« Mon travail consiste à garantir un haut niveau de satisfaction du client. Désormais, nous pouvons fournir un meilleur service à nos clients tout en les aidant à réduire leurs coûts », explique Eric avec fierté.

Pour Eric, la solution évolutive de Kamstrup vaut son pesant d’or

Non seulement Nodava peut améliorer son service et son niveau de satisfaction client, mais les compteurs permettent également de réduire la consommation d’eau. Ou, comme le dit Eric : « Notre produit le plus vital ». On estime aujourd’hui que quelque 28 % de toute l’eau de Mora n’arrive pas jusqu’au robinet. Eric est toutefois d’avis que le travail stratégique qui est le sien doit permettre de faire passer les pertes d’eau en dessous de la barre des 20 %.

« Ce projet vaut son pesant d’or. C’est évidemment une solution tournée vers l’avenir, qui nous aidera à garantir un approvisionnement en eau potable plus fiable et durable dans toute la région. »

À propos du projet

  • Nodava est responsable de l’approvisionnement en eau des municipalités de Mora, Orsa et Älvdalen
  • Le projet relève de la municipalité de Mora.
  • Mora dispose de 6 200 compteurs, dont 2 300 compteurs flowIQ2200 avec détection des fuites, 1 300 compteurs MC21 et 2 600 compteurs mécaniques
  • READy Drive-by et READy Réseau fixe
  • Leak Detector

Vous pourriez également être intéressé par...