Une rénovation énergétique réussie grâce à des données fiables

Université de Roskilde, Danemark

Une rénovation énergétique à grande échelle a permis à l’Université de Roskilde de réduire sa consommation d’énergie annuelle de 27 % et de réaliser chaque année des économies d’énergie de 650 000 euros. Le projet comprend l’installation de compteurs d’eau et de chauffage intelligents de Kamstrup.

En 2013, l’Université de Roskilde (RUC) décidait de procéder à une rénovation énergétique complète de son campus d’une superficie de 77 800 m2, marquant ainsi le début, en collaboration avec Siemens, du plus grand projet ESCO de l’État danois.

Selon une analyse réalisée par Siemens, l’Université avait la possibilité de réduire de 27 % sa consommation énergétique annuelle, soit une économie de 650 000 EUR par an. La rénovation portait notamment sur des installations techniques telles que l’optimisation des systèmes de chauffage urbain, la plomberie, la ventilation, l’éclairage, et même une grande centrale solaire.
Des données précises comme fondement
Kamstrup a été choisi pour fournir de nouveaux compteurs d’eau et de chauffage intelligents. Pour Siemens, qui doit garantir des économies sur une période de cinq ans, l’important était d’installer des compteurs de qualité et dignes de confiance.
« La précision des compteurs et les renseignements circonstanciés que ceux-ci fournissent en termes de consommation énergétique revêtent pour nous une grande importance. Si les données ne sont pas exactes, nous courons le risque de prendre de mauvaises décisions », explique Kim Enevoldsen, Responsable des ventes aux entreprises chez Siemens.
« Pour nous la chose ne faisait aucun doute, Kamstrup était le partenaire idéal. Comme nous devons garantir des économies d’énergie à l’Université de Roskilde, notre crédibilité est en jeu et nous ne pouvons prendre aucun risque. Nous répondons de l’entièreté de la solution. »

Grâce aux compteurs intelligents de Kamstrup, Siemens est en mesure de surveiller la consommation énergétique sur une base hebdomadaire et de s’assurer que la consommation est conforme aux attentes. Les données précises dont elle bénéficie lui permettent de repérer sans peine les irrégularités, de prendre les mesures qui s’imposent et d’optimiser là où les gains sont les plus importants.

« Il était également important pour nous de pouvoir facilement intégrer la solution de comptage à nos propres solutions, et de bénéficier, le cas échéant, d’un soutien et de connaissances spécialisées. Avec Kamstrup, tout cela est possible. »

- Kim Enevoldsen, Responsable des ventes aux entreprises chez Siemens

Des décisions intelligentes basées sur des analyses

Des décisions intelligentes basées sur des analyses
L’Université de Roskilde a connu par le passé des problèmes avec 
les installations de chauffage urbain en place dans ses bâtiments. Les tuyaux fuyaient et, comme l’université comptait un seul compteur principal pour l’ensemble de ses 33 bâtiments, les analyses de consommation étaient limitées.

Les nouveaux compteurs de chauffage et d'eau décentralisés installés dans chaque bâtiment donnent un aperçu unique de la consommation des bâtiments individuels. La RUC peut désormais surveiller et gérer en toute simplicité la performance de ses bâtiments et comparer la consommation des différents bâtiments. 
Elle a même la possibilité de couper la consommation en été, période de faibles besoins en chauffage et en eau chaude.
La société y gagne également
D’après les estimations de Siemens, les 9,5 millions d'euros investis devraient être récupérés en 14,5 ans, et la RUC peut s’enorgueillir de compter parmi les universités danoises les moins énergivores sans devoir consentir elle-même un investissement financier conséquent.

La solution contribue en outre à la création d’emplois verts et à la réalisation d’objectifs climatiques ambitieux, le projet devant permettre de réduire les émissions de CO² de la RUC de quelque 1 050 tonnes chaque année. Le projet bénéficie ainsi non seulement à l’environnement, mais aussi à la facture énergétique de l’université et à la société en général.

À propos du projet :

Client : Université de Roskilde (RUC)
Points de comptage : 120 (compteurs d’eau et de chauffage)
Installation et comptage des données : Siemens
Période : Le projet ESCO a été mis en oeuvre
en 2015-2016.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l´utilisation de cookies et autres traceurs pour assurer le bon fonctionnement du site et pour réaliser des statistiques sur les utilisateurs, et ainsi améliorer notre site. En savoir plus.