Une consommation réduite

Société immobilière LKAB, Suède

À Kiruna et à Gällivare, la société immobilière LKAB équipe l’ensemble de ses nouveaux appartements et maisons de compteurs d’eau et de chauffage intelligents de Kamstrup. Ceux-ci sont relevés à distance au moyen d’un réseau Radio Link fixe. La consommation excessive d’eau et d’énergie se trouve ainsi réduite, et les clients bénéficient d’une facturation juste.

LKAB est en train de construire de nombreuses nouvelles propriétés dans le cadre de ce projet de transformation. Certaines parties de Kiruna sont délocalisées 3 kilomètres à l’est, et de grandes parties de Malmberget sont transférées à Gällivare.
 
Des milliers de résidents sont contraints de déménager suite à la déformation des sols résultant de l’exploitation minière souterraine dans la région.
Au cours de cette transformation complexe, qui devrait se faire progressivement au cours des 20 prochaines années, plusieurs bâtiments seront déplacés ou démolis. 
 
LKAB a choisi d’installer des compteurs d’eau et de chauffage individuels dans toutes les nouvelles maisons. Un investissement à long terme qui vise à accroître la transparence de la consommation, au bénéfice non seulement de l’environnement, mais aussi des clients et, au final, de l’entreprise elle-même.

« Il est de notre responsabilité de choisir des solutions qui favorisent le développement durable à Kiruna. Nous savons que les gens utilisent moins d’eau et d’énergie lorsque nous mesurons la consommation. C’est pourquoi nous considérons l’installation de compteurs individuels comme un choix crucial sur le plan environnemental. »

– Tomas Lindgren, Chef de project chez LKAB

Une ambition environnementale qui offre plusieurs avantages

Selon Tomas Lindgren, chef de projet, tant qu’elle n’est pas mesurée, la consommation d’eau et d’énergie sera toujours excessive. Une préoccupation majeure pour LKAB est l’effet que cela a sur l’environnement.
 
« Il est de notre responsabilité de choisir des solutions qui favorisent le développement durable à Kiruna. Nous savons que les gens utilisent moins d’eau et d’énergie lorsque nous mesurons la consommation. C’est pourquoi nous considérons l’installation de compteurs individuels comme un choix crucial sur le plan environnemental. », explique-t-il.
« Le principal avantage, c’est que les gens utilisent moins d’eau et d’énergie. Nous ne gagnons pas plus d’argent. Cette installation entraîne même des dépenses supplémentaires pour nous. Mais nous la considérons comme un investissement pour un environnement durable. »
 
L’utilisation excessive d’eau et d’énergie constitue également un défi. En particulier dans les appartements loués, où tous les locataires paient un montant mensuel unique fixe, indépendamment de l’ampleur des écarts de consommation.
Les compteurs individuels permettent une facturation correcte. « C’est avant tout une question d’équité. Les gens doivent payer pour ce qu’ils consomment, ni plus ni moins », explique Tomas Lindgren.
 
Les locataires bénéficient en prime d’un aperçu de leur consommation et d’une facturation transparente : « À mesure qu’ils prennent conscience de leur consommation, les locataires ont la possibilité d’influencer celle-ci et de la réduire. »

Sans relevés, autant travailler à l’aveuglette

Les nouveaux compteurs sont actuellement en cours d’installation dans les logements flambant neufs, mais LKAB ne dispose pas encore d’un historique de consommation auquel comparer les données qu’elle reçoit désormais toutes les heures.  À l’avenir, l’entreprise prévoit de faire un usage plus actif de ces informations afin d’optimiser ses opérations. « L’optimisation des opérations présente des avantages majeurs, mais sans relevés, autant travailler à l’aveuglette », déclare Tomas Lindgren.

Une solution simple et un processus sans heurt

LKAB a choisi Kamstrup après avoir découvert sa technologie de comptage sans fil dans le cadre d’un projet pilote portant sur la transformation, en 2013, de deux anciennes casernes militaires en 24 appartements modernes. Plusieurs projets de tailles variées ont depuis été achevés, et d’autres doivent encore suivre. 
 
LKAB installe un concentrateur dans tous ses nouveaux projets, ainsi qu’un système de collecte et de traitement des données prêt à l'emploi permettant de déterminer la quantité d’eau et d’énergie utilisée dans chaque maison ou appartement individuel. « Ce qui nous a plu chez Kamstrup, c’est que nous avons bénéficié d’une solution complète, prête à l’emploi et facile à utiliser », explique Tomas Lindgren.
« De plus, la mise en œuvre du projet se déroule de façon vraiment admirable. Nous en sommes arrivés à un point où nous pouvons nous contenter de copier/coller lorsque nous démarrons un nouveau projet. Ce n’est pas bien compliqué, mais il faut le faire correctement. » 
 
LKAB est aujourd’hui satisfait de la solution de Kamstrup et de ses performances. Et comme de plus en plus de concentrateurs et de répéteurs sont installés dans la nouvelle zone, les choses ne feront que s’améliorer.
 
À l’avenir, la société envisage de passer à READy, la solution de relevé de compteurs de Kamstrup, encore plus rapide et facile à utiliser.

À propos de la solution :

compteurs d’eau • MULTICAL® 21 et compteurs de chauffage MULTICAL® 602/801
• Le relevé des compteurs se fait via un réseau Radio Link fixe et un système de relevé à distance