Gestion des biens

Nous savons que les relevés de consommation ne constituent qu’une des nombreuses facettes de la gestion de vos biens. Justement, pourquoi donc ne pas simplifier ceux-ci et réaliser des économies d’énergie, de temps et d’argent, que vous pourrez ainsi consacrer à d’autres activités importantes de votre entreprise ?

Un compteur d’appartement Kamstrup vous offre la vue d’ensemble et les informations nécessaires à une facturation précise de la consommation d'eau et d'énergie dans les bâtiments résidentiels et/ou commerciaux. De par leurs relevés intuitifs, ces compteurs extrêmement précis et fiables vous permettent de procéder à un relevé à distance en un rien de temps, de facilement transférer des données sur la plate-forme de votre choix, quand et à qui vous le voulez. Et le tout s'intègre facilement à d'autres systèmes, par exemple votre système de facturation. Vos locataires bénéficient en outre d'une facturation basée sur leur consommation réelle plutôt que sur des estimations, voient leurs coûts réduire et évitent les factures inattendues.

Vous pouvez commencer simplement et adapter progressivement votre solution à vos besoins, sans vous soucier de contrats de service à long terme complexes. Tout ce dont vous avez besoin, ce sont des compteurs et des systèmes sur lesquels vous pouvez compter, et d’un niveau de service à votre convenance. Vous savez ainsi exactement ce que vous payez.

La détection des fuites en toute tranquillité

Il doit être facile de localiser les fuites et les niveaux de consommation inhabituels, et ainsi d’éviter les coûts imprévus. Des codes d'informations intelligents vous aident à réagir plus rapidement en cas de fuite, et à éviter les dommages inutiles aux bâtiments et aux biens personnels. Ils vous aident en outre à détecter les niveaux de consommation inhabituels et à visualiser les endroits nécessitant une attention supplémentaire. Vous vous épargnez ainsi des rénovations coûteuses et évitez les tracas de relogement.

Exemples de comptage intelligent

Compteurs mécaniques versus compteurs ultrasoniques

Comprendre les multiples facettes d’un investissement rentable n’est pas une tâche aisée. Les avantages sont toutefois nombreux, que ce soit en termes de gains de temps, d'argent ou d'énergie, sans parler de la taille de l’investissement initial. Savez-vous pourquoi le temps est venu de dire adieu au comptage mécanique et de profiter des bénéfices du comptage intelligent ?

L’IdO, oui ou non ?

Nous vivons actuellement une aventure passionnante en matière de comptage intelligent, caractérisée par un large éventail d’options de communication. L’une d’entre elles est l’Internet des objets (IdO). L’IdO offre de nombreuses réponses intelligentes. Mais il soulève également un certain nombre de questions dont vous devrez tenir compte avant de décider s’il vous convient. Nous allons vous aider à découvrir les avantages et inconvénients de différentes technologies.

Ce qu’en pensent d’autres gestionnaires de biens

Nous proposons des solutions de comptage d'eau et d'énergie de qualité depuis plusieurs décennies, et savons dès lors à quel point le comptage intelligent est précieux pour la gestion des biens résidentiels et commerciaux. Mais rien ne vous oblige à nous croire sur parole. Vos pairs du monde entier vous le diront également.

Le Règlement général sur la protection des données (RGPD)

Le RGPD vous impose de mieux réfléchir à la manière dont vous récoltez, protégez et gérez les données des locataires. De par votre travail avec les relevés de consommation, c’est vous qui êtes responsable de la conformité de vos solutions de comptage avec le RGPD. Demandez donc toujours à votre fournisseur de solutions de garantir votre exploitation, ainsi que les réponses à apporter aux éventuelles questions des locataires sur leurs droits en matière de protection des données.

La Directive européenne sur l’efficacité énergétique (DEE)

La DEE établit des mesures contraignantes destinées à atteindre un objectif d'efficacité énergétique de 20 % d'ici 2020 (et 30 % supplémentaires d'ici 2030). La Directive impose l’installation de compteurs individuels, de manière à refléter précisément la consommation réelle d'énergie et d'eau des locataires. Cela nécessite : Une facture par an au minimum + les données de consommation doivent être disponibles deux fois par an (quatre fois par an si les locataires le demandent) + la facturation et les informations de facturation doivent être disponibles au format électronique.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l´utilisation de cookies et autres traceurs pour assurer le bon fonctionnement du site et pour réaliser des statistiques sur les utilisateurs, et ainsi améliorer notre site. En savoir plus.